BERNARD PERROY

sa poésie, ses collaborations, ses liens...

 


Un soir où le soleil d'octobre... (extraits)



                                                                
à J.M. et C. Gilory,

 

 

                       Je pourrais désirer voir de plus haut,

                       prendre le large,

                       chercher à deviner l’estuaire au bout du fleuve

                       quand le vent balaie ma face

                       me ramenant à d’autres lieux,

                       là-bas où le sel se ramasse

                       à la sueur des bras

                       tandis que le ciel s’étone d’être aussi vaste…

 

                       mais je sais la mesure de mon pas.

                       Il me faut respirer ici

                       les lumières rasantes du jour

                       sur les eaux du Layon,

                       ses barques endormies

                       riveraines du silence…

 

                       apprivoiser surtout le chant du rossignol

                       qui vit avec ses joies et ses frayeurs

                       au plus profond des paysages de mon coeur.

 






Sur le chemin - © encre de Pascale Nouailhat



*

éditions Sac à Mots
revue 7 à Dire
Jean-Marie Gilory
"La Sauvagerais"
La Rotte des Bois
44810 LA CHEVALLERAIS
02 40 51 76 57






© éd. Sac à Mots - novembre 2005




 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement